Your search results

Étude d’un cas de murs humides

par LS Group Immo on 1 mai 2018
Étude d’un cas de murs humides
Comments:0

Situation

Monsieur X est confronté à un problème de murs humides depuis des années. Après avoir reçu l’un de nos prospectus, il s’est connecté au site de L’s Group et a répondu à notre questionnaire en ligne. Un technicien s’est ensuite rendu chez M. X pour :

  • constater directement les faits,
  • prendre une série de photographies mettant en évidence la nature des dommages causés par la présence anormale d’humidité dans les parties affectées du bâtiment occupé,
  • si nécessaire, obtenir un complément d’information en réponse à quelques questions supplémentaires.

Nous avons ensuite utilisé ces données pour rédiger une évaluation technique et commerciale . Ce document a pour objectif de :

  • montrer la cause exacte de la présence d’humidité chez M. X,
  • informer sur les conséquences possibles de cette humidité sur l’état du bâtiment,
  • informer sur les conséquences possibles de cette humidité sur la santé les occupants du bâtiment,
  • donner notre solution.

Voici l’évaluation que nous avons communiquée à M. X…

Faits rapportés par M. X

  • Le problème d’humidité existe depuis au moins 20 ans.
  • Le local est chauffé et aéré en permanence au moyen d’un ventilateur de 30 cm de diamètre qui refoule l’air humide dans un conduit de cheminée.
  • La sensation d’humidité persiste malgré l’aération.
  • Les dommages s’étendent sur toute la longueur (5-6 m) d’un mur porteur de 60-70 cm d’épaisseur et s’élèvent jusqu’à une hauteur de 1.70 m.
  • Le doigt s’enfonce dans l’épaisseur du mur par endroits.
  • Une cloison de machefer de 4 cm d’épaisseur est en train de sérieusement s’effriter.
  • La dalle du sol était autrefois couverte d’un plancher qui a pourri.
  • Le plancher a été remplacé par du carrelage qui s’est décollé à cause de l’humidité sous-jacente.
  • Aujourd’hui, la dalle est recouverte d’un revêtement étanche en latex recouvert à son tour d’un parquet. L’humidité du sol reste donc confinée sous le revêtement de latex sans pour autant être évacuée.

Observation directe

  • Le crépis se fendille, s’effrite et se détache.
  • Des cloques se forment sous le crépis.
  • Des cloques se forment sous la peinture.
  • Des moisissures noires prolifèrent.
  • Des efflorescences de sels se développent et repoussent le plâtre et la peinture.
  • Le plâtre s’effrite et se détache par endroits.
  • Les murs sont tachés.
  • Des taches d’eau sont présentes sur le mur et le sol à l’extérieur du local.
  • La peinture se détache sur la face extérieure du mur du local.

Interprétation

Les images montrent une maçonnerie imprégnée d’humidité due à la présence d’eau dans le sol sous la construction. Cette eau, en contact avec les murs remontent dans ceux-ci (phénomène de capillarité). L’eau qui ressort des murs dans le local détruit les revêtements de surface et sature l’atmosphère d’humidité.

Effets sur le bâtiment

L’eau provenant des remontées capillaires ne fait pas que détruire les revêtements de surface. En effet, elle véhicule une quantité de sels minéraux et de micro-organismes qui attaquent activement le matériau de construction et, à la longue, lui font perdre sa résistance. Ainsi, la structure interne de la maçonnerie se fragilise progressivement. Si le problème n’est pas résolu à temps, le bâtiment lui-même risque à la longue de subir de sérieux dommages et donc de perdre une grande partie de sa valeur.

Effets sur la santé

Des études scientifiques menées à la demande des gouvernements suisse, français et québécois montrent que les spores produites par les moisissures qui couvrent les murs humides rendent l’air des habitations toxique.

Le département fédéral de l’intérieur DFI rapporte :

« Les conséquences sanitaires les plus fréquentes de l’humidité et des moisissures dans les locaux d’habitation sont des irritations des voies respiratoires, des yeux ou de la peau pouvant aller jusqu’à une bronchite chronique et de l’asthme en passant par des maladies allergiques. Humidité et moisissures provoquent en outre des nuisances olfactives et on les soupçonne de préparer le terrain pour des refroidissements. Dans le cas de certaines maladies sous-jacentes, le risque augmente pour des maladies dangereuses dues aux moisissures comme l’allergie broncho-pulmonaire ABPA (aspergillose) ou une infection interne. »

L’institut national de santé publique du Québec rapporte :

« Certains individus ou groupes d’individus sont, de par leur condition, plus susceptibles de développer des problèmes de santé lorsqu’ils sont exposés à des contaminants fongiques. Les populations les plus souvent mentionnées sont les individus atopiques (prédisposés héréditairement à développer des manifestations d’hypersensibilité immédiate telles que l’asthme, le rhume des foins, l’urticaire, etc.), les personnes souffrant de certaines maladies (ex. fibrose kystique), les individus souffrant de problèmes respiratoires, telles que l’asthme et les maladies pulmonaires obstructives chroniques, les nourrissons et les jeunes enfants, les personnes âgées ainsi que celles immunodéprimées (incapables d’avoir des réactions immunitaires normales), notamment en milieu hospitalier. Comme elles passent généralement plus de temps à l’intérieur, les personnes vulnérables sont en même temps les plus exposées. »

En résumé, l’humidité et les remontées capillaires ne sont pas du tout vos amies. Non seulement elles attaquent les murs de votre maison, mais elles mettent en danger la santé de tous ses habitants, la vôtre, celle de votre compagnon et celle de vos enfants.

Vous pouvez décider de continuer à vous battre avec ce problème, refaire votre enduit, votre peinture, procéder à des injections chimiques ou essayer toutes sortes d’autres solutions, vendues sans garantie, proposées sur le marché… Mais vous pouvez aussi décider de vous simplifier la vie, de nous rappeler et d’adopter LA SEULE SOLUTION GARANTIE qui fonctionne à long terme, naturelle, respectueuse de votre environnement, non destructive et qui vous conduira à UN VÉRITABLE RÉSULTAT !

La solution Aquapol

En observant les différents facteurs qui influencent la montée de l’eau dans les murs humides, un ingénieur autrichien du nom de Wilhelm Mohorn a réussi à mettre au point un appareil qui utilise les forces électrique, magnétique et gravitationnelle d’origine naturelle pour inverser le phénomène de remontées capillaires et, ainsi, repousser l’eau dans le sol.

Cet appareil, baptisé Aquapol, fonctionne de façon autonome, ne consomme pas d’électricité, ne nécessite aucun entretien et n’émet aucun rayonnement nuisible. Les bâtiments traités ne reçoivent aucune injection de produits chimiques, il n’est pas non plus nécessaire de creuser les murs. On place l’appareil dans une certaine position et ainsi, l’eau est repoussée progressivement dans le sol pour ne plus jamais revenir aussi longtemps que l’appareil reste en place.

À ce jour plus de 47’000 appareils Aquapol ont été installé en Europe dans toutes sortes de bâtiments avec des résultats remarquables.

En outre, nous disposons du label « satisfait ou remboursé » qui veut bien dire ce qu’il veut dire !

Notre évaluation confirme le fait qu’un problème existe et qu’il faut s’en occuper.

L’installation de l’appareil Aquapol, réglé en fonction de l’ampleur du phénomène de remontées capillaires observé chez vous, asséchera définitivement les murs de votre local et empêchera toute future remontée d’eau dans la maçonnerie.

Une mesure du taux d’humidité des murs se fera 6 mois après l’installation de l’appareil Aquapol. Deux autres mesures seront ensuite effectuées 12 et 18 mois plus tard afin de contrôler le processus d’assèchement et de vous certifier que les murs du local sont finalement devenus complètement secs.

Vous devrez alors enduire les murs autrefois humides d’un premier revêtement « anti-salpêtre ». Notre équipe travaille avec des produits testés et éprouvés qui conduisent exactement au résultat souhaité.

Dans tous les cas, l’emploi d’enduits ou de peintures non étanches qui laissent les murs « respirer » est incontournable.

Débarrassez vos murs de l’humidité

grâce au système Aquapol…

Vous souhaitez assécher vos murs avec le système Aquapol…
Remplissez ce formulaire sans tarder !

Remplissez ce formulaire dès maintenant ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.
  1. Données personnelles
    1. Civilité MonsieurMadame
    2. Prénom
    3. Nom
    1. Adresse mail
    2. Téléphone privé
    3. Téléphone professionnel
    1. Adresse
    2. NPA
    3. Ville
    1. Bâtiment affecté par l'humidité
    1. Année de construction
    2. Année de rénovation
    1. Surface totale des locaux en m²
    2. Surface des locaux affectés en m²
    1. Nombre d'étages affectés
    2. Nombre de pièces affectées
    1. Nombre de murs endommagés
    2. Épaisseur du mur endommagé en cm
    1. Longueur de la partie du mur endommagé en cm
    2. Hauteur moyenne des dommages en cm
    1. Hauteur minimum des dommages en cm
    2. Hauteur maximum des dommages en cm
    1. Matériaux utilisés BasalteBétonBoisBrique creuseBrique pleineCalcaireChauxCimentGraniteParpaingPierrePiséAutre
    2. Contexte Sous-sol humideRez-de-chaussée humideÉtages supérieurs humidesLocal enterréLocal semi-enterréLocal non enterréLocal humide en hiverLocal humide au printempsLocal humide en étéLocal humide en automneTerrain humideChamp cultivé procheLigne à haute tension procheRelais radio TV proche
    3. Dommages visibles Au sous-solAu rez-de-chausséeAux étages supérieursMur friableDétachement de plâtreDétachement de peintureEfflorescences de salpêtreMoisissure noireMoisissure griseOdeur de moisissureAtmosphère humideMur humide au toucherTaches d'humiditéEau de condensation sur le murSol humideSol mouillé
    1. Interventions réalisées jusqu'à ce jour
    1. Remarques
Share

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Comparer